Réserve Naturelle Antanetiambo

English   |   Introduction   |   Visite   |   Projets   |   Médias   |   Contact   |   Liens   |   Diaporama

Descriptif


La réserve naturelle d'Antanetiambo
photo: Rachel Kramer 2008

Située au milieu des vastes rizières et autres verdoyantes plaines marécageuses, Antanetiambo est une colline pleinement reboisée et très riche en vie sauvage. Cet endroit unique et magnifique est le résultat du travail d'un homme, auteur d'efforts considérables pour la préservation et la régénération du milieu naturel tout en s'efforçant de conserver au mieux la culture traditionnelle de la cuvette d'Andapa, au nord-est de Madagascar. Travaillant en parfaite harmonie avec la communauté de Belaoka-Marovato, l'écologiste convaincu et guide qu'est M. Rabary Désiré a créé un petit monde doté d'une extraordinaire variété floristique et animale typique de la région. Cette réserve représente également un fantastique laboratoire à l'état naturel pour leur étude mais aussi pour leur simple observation.


Désiré Rabary menant un groupe au sommet du parc national de Marojejy

Antanetiambo a une longue histoire. Elle fut tout d'abord un paradis tropical vierge, avec ses forêts pluviales et sa très grande biodiversité, ensuite, une grande partie fut utilisée (et donc nettoyée) par les colons français afin d'y cultiver entre autres le café. Plus tard, certains endroits encore intacts furent brûlés chaque année afin d'y faire pousser les cultures traditionnelles de diverses sortes. Actuellement, protégée par son statut de réserve naturelle privée, et à l'aide d'un programme de reboisement intensif, on peut espérer que sous quelques décennies, l'endroit est recouvert un peu de ce qu'était son charme originel. La forêt secondaire, au travers des bambous géants et des gingembres sauvages, est désormais devenu le havre de nombreux lémuriens, tels les hapalémurs ou autres microcèbes. Les populations d'arbres tels que le palissandre, le bois de rose ou encore l'ébène sont en constante augmentation. De nombreuses espèces d'oiseaux, hérons, souimangas, martins-pêcheurs ou encore des rapaces comme les éperviers et les hiboux, font de cette réserve leur nouveau repaire, de même qu'une grande variété de reptiles et d'amphibiens.

Aux alentours d'Antanetiambo, le riz est cultivé à travers des plaines irriguées et suivant des méthodes ancestrales. C'est un endroit paisible et emprunt de sérénité, où le temps s'évanouit bercé par la légère indolence de la culture malgache. Certains endroits à proximité de la réserve, comme Anjojorobe, également entretenu par M. Rabary en tant que refuges naturels, retrouvent peu à peu leurs aspects d'autrefois.

Hapalemur occidentalis
Lémur Bambou (Hapalemur occidentalis)
dans la réserve naturelle d'Antanetiambo


C'est là tout le charme et l'intérêt de Antanetiambo : une visite sur place est pareille à un retour dans le passé, une journée qui permet à chacun d'être le témoin de cette merveilleuse régénération d'une forêt tropicale, avec toute sa remarquable biodiversité, une journée où l'on se laisse emporter par la douceur, la nonchalance au travers des riches traditions du peuple malgache, vivant là, simplement. Antanetiambo a définitivement beaucoup d'histoires à raconter.

Située à environ six kilomètres de la ville d'Andapa, Antanetiambo est parfaite pour une journée d'exploration. Un petit saut en vélo ou en taxi à travers les rizières de la cuvette d'Andapa vous amènera au petit village de Matsobe, lieu où se mélangent les eaux de la grande Andramonta et de l'Ankaibe. Un petit 'hotely' permet de faire une pause en partageant le repas de votre hôte tout en glânant quelques informations sur la réserve. De là, un guide (souvent M. Rabary en personne, qui parle couramment français et anglais) sera enchanté de vous faire découvrir la réserve et ses environs. Nombreuses activités peuvent être arrangées sur place, de l'observation des lémuriens dans les forêts d'Antanetiambo, de celle des oiseaux dans les rizières et les marécages avoisinant Anjojorobe, des escapades en pirogue le long de la rivière Andramonta de même que des excursions en vélo dans la région. Vous pouvez camper dans la réserve si vous le désirez, des tentes sont disponibles à la location, se renseigner. Des bungalows et autres commodités sont en projet.

Accès et Réservations

La réserve naturelle d'Antanetiambo est accessible par taxi-brousse, par véhicule privé depuis l'aéroport de Sambava vers Andapa. Depuis Andapa, vous pouvez louer une voiture particulière, prendre un taxi ou essayer de louer vélos ou motos en ville afin de parcourir les jolis cinq kilomètres séparant le centre-ville d'Andapa à Matsobe-sud, commune rurale de Belaoka-Marovato,, point de départ des excursions et autres activités.


Hapalemur occidentalis
Un microcèbe (Microcebus sp.)
dans la réserve naturelle d'Antanetiambo

Tarifs 2015

  • Entrées :
    20 000 Ar.
  • Guidage :
    30 000 Ar.
  • Repas :
    Prix fixe - 10 000 Ar.
  • Bicyclette :
    Aller simple - 5 000 Ar.
  • Vehicule :
    Aller simple - 15 000 Ar. (4 sièges disponibles)

Arrangez vos visites en appelant Désiré Rabary au 0349822942, Nadège au 0344837252 ou Joxe au 0324213870 ou encore Éric Mathieu au 0324011881.
Vous pouvez aussi écrire au Dr. Erik Patel (Lemur Conservation Foundation) à patel.erik@gmail.com ou encore à Éric Mathieu

Carte d'accès à la réserve naturelle d'Antanetiambo
Carte d'accès à la réserve naturelle d'Antanetiambo


Les trois nouvelles parcelles d'Antanetiambo avec de nombreuses signalisations.


 HAUT DE LA PAGE